LE SCRAP, MON SCRAP....


LE SCRAP, MON SCRAP...
Du scrap, de la carterie et des loisirs créatifs ! Ainsi que quelques belles photos...
Ne quittez pas le blog sans me laisser un petit commentaire trace de votre passage.
Merci.
MaryannG

vendredi 25 novembre 2016

12 jours en vadrouille, découverte de la Camargue au fil de l'eau.







Bonjour,


Il s'est passé un mois depuis mon dernier reportage photos.
Mais chose promise, chose due !
Me revoici, me revoilà...
Avec toujours plus de photos, je ne sais pas faire petit.

Allez ! c'est parti.
Je vous emmène à  bord d'une péniche "ISLES de STEL",
où les passagers ont place d'honneur sur le pont supérieur  
pour l'occasion sous un soleil de plomb, avec casquette et bouteille d'eau,
afin d'admirer les espaces naturels de la Camargue sauvage en voguant 
sur le Canal du Rhône à Sète.
Ce canal se situant devant notre résidence de vacances,
 nous permettait depuis notre terrasse fleurie de voir passer
des bateaux de toutes tailles au petit déjeuner ou autre moment de la journée.

Le départ s'est fait du Port d’AIGUES MORTES, près de la tour de Constance 
et j'ai eu le plaisir de passer devant notre maisonnette et d'apercevoir mon époux 
à qui tout le monde a fait un p'tit coucou,
à commencer par notre charmante guide Charline dans son micro...

Comme le stipulait le dépliant, il y a eu beaucoup de belles choses à voir :
Les portes de garde du Virdoule, les vignobles, marais, rizières et roselières, 
pinèdes de pins parasols, la tour Carbonnière, tour de guet construite à la fin du XIIIᵉ siècle, 
les nids des guêpiers, ce magnifique oiseau coloré aperçu juste une fois,
 en allant aux Saintes Marie de la Mer.

Nous avons fait un arrêt dans une Manade de taureaux camarguais, 
la Manade Saint Louis tenue par la famille GROUL, 
accueillis par des gardians à cheval pour assister à une démonstration 
de leur travail au cœur des marais. J'ai adoré la prestation. 
En plus le gardian à lunettes est à tomber.
Vous ne trouvez pas Mesdames ?

Bref ! Il y a un taureau qui porte une clochette autour du cou.
Il porte un nom que j'ai oublié.
C'est lui qui est "traqué" en premier afin que les autres suivent.

Les taureaux camarguais sont de très belles bêtes,
ils ont fière allure avec leurs cornes en forme de lyre.
Il en est de même pour les chevaux camarguais à la robe "grise" magnifique.
Ces animaux ont la chance de vivre en liberté dans les marais.

Après ce bon moment, nous sommes remontés à bord pour rentrer
par un autre parcours.

Bien sûr, il n'y avait pas de flamants roses, juste une aigrette garzette
prise de loin.

Je vous invite à cliquer sur la première photo et ainsi de suite 
pour les voir en grand format, mais sans commentaire.






La résidence le Mas des Flamants...


... où l'on aperçoit mon mari.






Quelques taureaux...







Les portes de garde du Virdoule


Le guêpier d’Europe niche dans les trous que l'on aperçoit sur la paroi terreuse.



Chevaux en liberté.







Cheval sauvage camarguais.


La tour Carbonnière.


Une aigrette garzette.























































Le taureau qui porte une clochette.



























Merci messieurs les gardians.











Superbe " Crin blanc ".







Trop beau !







Au loin la tour de Constance.







La très sympathique Charline, notre guide.


Retour au port d'Aigues Mortes.


C'est fini pour aujourd'hui.
Prochain reportage sur les quelques flamants roses aperçus
vers le Grau du Roi.

J'espère que la visite vous aura plu.
Je vous souhaite une bonne soirée
et un bon week-end.

@ bientôt.
BiZ.

MaryannG



7 commentaires:

  1. Merci pour cette jolie balade au fil de l'eau! Et de belles photos des chevaux camarguais! Bises Nadine

    RépondreSupprimer
  2. très beau reportage , tes photos sont très belles ,merci pour le partage !!
    bises

    RépondreSupprimer
  3. jolie balade!!!! merci pour le dépaysement!
    bises
    coc♥

    RépondreSupprimer
  4. Très belles photos pour un voyage qui me permet de revoir les paysages de ma région. Il me semble que le "taureau à clochette" s'appelle le "Cibel" ou "Cibelou". Il vient chercher les vachettes quand elles s'attardent dans les arènes. La Camargue est bien protégée de nos jours mais c'est une région sauvage qu'il faut apprivoiser. On ne parle pas d'elle sans évoquer les traditions taurines qui font couler beaucoup d'encre. Merci et bravo pour ce reportage. Bisous

    RépondreSupprimer
  5. Sympa la balade ! Belles photos ! Cela me rappelle des souvenirs assez lointains pour moi ! Bises

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour ce superbe partage. C'est très dépaysant.

    RépondreSupprimer
  7. tes photos sont superbes cela me permet de voir avec d'autre yeux ma région préféré. vivement juin. bonne nuit bisous liliane

    RépondreSupprimer